Toute l'actualité

Un partage de pratiques, d’initiatives et de techniques innovantes !
Auteur :  Yvon Dechenaux
VISITE TECHNIQUE DES ELEVES DE TERMINALE CGEA DE LA MFR DANS LE CADRE DES JOURNEES INNOV’ ACTION AVEC LA CHAMBRE D’AGRICULTURE DE L’ISERE

Le vendredi 19 octobre 2018, nous avons participé à une matinée sur le terrain entre producteurs, techniciens de la chambre d’agriculture et du syndicat des eaux. L’objectif était d’établir un bilan de campagne sur la conduite des prairies qui avaient été vues au printemps.
Nous avons échangé sur le lien entre la ressource en eau (point de captage à proximité) et les différentes conduites techniques de 3 prairies naturelles analysées sur 2 exploitations différentes ainsi que sur la ressource fourragère disponible pour les éleveurs.
On a pu découvrir le fonctionnement des DNP (Diagnostic de Nutrition des Prairies) qui permettent une approche plus précise sur la plante que les analyses de sol pour gérer les apports de NPK sur leurs parcelles. Cela permet de cibler les apports sans limiter les rendements et de protéger une ressource en eau fragile. A cette occasion, M. Yves François, a pu rappeler la problématique des nitrates dans les années 90 et la mise en place de la Directive ainsi que des actions locales notamment Pil’ Azote. Aujourd’hui, les différents acteurs, dont les agriculteurs font partie, se félicitent du travail commun engagé sur le bassin de la Bourbre puisque par exemple le captage de Sermérieu est passé sous les 20-25 mg de nitrates/L.
Nous avons également échangé sur les enjeux du réchauffement climatique, des stocks de fourrages (sur pied pour le pâturage mais aussi des stocks d’hiver) et de l’importance du retour de la gestion des prairies naturelles, mieux adaptées aux fluctuations climatiques. Un clin d’œil a été fait au savoir-faire de nos anciens qui pour différentes raisons a été mis de côté ces 50 dernières années mais qui reprend tout son sens aujourd’hui !
Ces thèmes sont très importants pour nous puisqu’ils s’inscrivent dans l’une de nos nouvelles épreuves terminales de notre diplôme CGEA réformé que nous serons les premiers à tester !
Techniquement, nous avons aussi échangé sur la notion de degrés jour en lien avec la pousse des prairies et donc l’optimisation de leur exploitation et avons aussi pu utiliser des clés de reconnaissance des graminées pour établir un état de la flore présente sur les prairies observées. Espèces à bon pouvoir alimentaire, espèces secondaires, différentes strates… Cela a permis d’aborder la gestion des refus et la pression de pâturage sur les ligneuses et leur potentiel effet phyto-thérapeutique.
Cette journée fut très intéressante pour nous et pour eux, car elle nous a permis d’avoir une approche directe sur les parcelles tout en discutant avec des professionnels ravis d’échanger avec « la relève ».
Cette matinée s’est clôturée par un buffet de produits locaux de l’un des producteurs présents, M. REYNIER du GAEC La Gentilhommière que nous remercions chaleureusement. Ce fût l’occasion de poursuivre nos échanges.
Pour finir, un rédacteur du journal « Terre Dauphinoise » a été présent toute la matinée et devrait publier un bel article que nous attendons avec impatience !

La classe de terminale CGEA.



Retour page précédente